• Quelques jours de pause à Varanasi , cette ville resté  gravée dans nos mémoires 
    et qu'on voulait  partager avec nos enfants et puis voir, aussi, si la magie était toujours là.
    Résultat : OUI
    Bien sur la ville a bougé. Au fourmillement locale se sont aglomérés : 4X4,  voitures,
    et magasins rutilants  mais les rives du Ganges , les Gaths, ça reste magique , éternel.
    Et ce malgré les propositions incéssantes de vendeurs en tout genre .
    c'est aussi une zone de Hello-boat  (les rameurs qui raccolent  tout étranger qui passe
     en les saluant "Hello " suivi d'une proposition pour un tour en barque sur le Gange)

    saddhu ghat

    Le Gange aussi pollué soit-il  reste un fleuve sacré pour les indiens. S'y baigner c'est une bénédiction.
     Les femmes s'y trempent  toutes habillées. Partage et rigolade sont aussi de mise.

    saddhu ghat

    Mais le gange c'est surtout  offrande et recueillement .C'est l'endroit ou tout indien aimerait
    passer dans l'au-delà pour arrêter le cycle des réincarnations.
     De partout en INDE on vient faire un pélerinage trempette dans cette ville.


    Ici cette famille en attente de partir pour offrir ces corbeilles aux eaux.
    Le bateau sera probablement bondé de monde .

    jeu d'eau

     C'est un fleuve qui purifie qui lave qui nettoie et ça se fait aussi à grand coup de savon qui mousse.
                                            
    Le bain traditionel peut être associé à la toilette, on s'immerge 3 fois dans le fleuve
    Regardez en arrière, le ballet des barques.

    jeu d'eau

    Les enfants lui font la fête à cette eau sacrée.

    malice ghat

    et encore la malice sur les ghats dans la chaleur d'un après midi.


    saddhu ghat
    Le fleuve sert de lavoir, les marches de séchoir.
    Le linge est parfois battu par des hommes sur de longues pierre voir la photo de buffle (dernière ) dans l'article "bebette à poil ".


    saddhu ghat

    Varanasi c'est toujours sa cohorte de saddhus.
    temps de la lesssive aussi


    malice ghat

    Dans la patine des rues derrieres (interdit de faire de nouvelles constructions
     au bord du Gange et à 200m derrière : merci !) un saddhu étudiant .

    Varanasi attire toujours encore plus de visiteurs étrangers et c'est mérité ..




  • vol au dessus de Kathmandu:

    administration oblige on avait trois  passages à l'ambassade indienne de Kathmandhu
    Entre les passages des vistes aux environs et sur les hauteurs de préférence.

    SEPTEMBRE 1D pendant...

    sur les hauteurs de Kathmandu juste au dessus de Bodanath* on rencontre des enfants étonnants d'agilité !Ils faisaient ,en fait des joutes, accrobatiques en groupe d'une dizaine, les plus jeunes n'étaient pas hauts.


    SEPTEMBRE 1D pendant...
    * La superbe stupa de Bodanath: immense et majestueuse
    Le lieu est devenu très touristique mais en jette toujours autant!
    C'est le quartier en périférie de Kathmandu ou vivent les tibétains en exil.


    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Nagarkot: un peu plus haut splendides couchers et levers de soleil dans ce lieu ouvert sur la nature grand espace.

    SEPTEMBRE 1D pendant... 
    encore plus haut  à 2700m : un tour de métal  pour regarder l'himalayas  à 360°
    vue sur la chaine de LANG TANG ou se suivent les plus hauts sommets du monde.




    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Coté Kathmandhu: c'est plus chargé mais des beautés à découvrir aussi

                         SEPTEMBRE 1D pendant...
    sur Durbar Square un groupe de jolies  temples hindoues .Des temples montagne.

    SEPTEMBRE 1D pendant...
    C'est un régal de se balader dans les rues, les balcons et fenêtres sont souvent sculptés en bois.




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique