• divali joy
    Divali ou Dipavali commémore le retour de Rama à Ayotha.
      A l'origine on éclairait les rues au passage de ces deux rois.
    Avec le temps on s'offre des cadeaux, des sweets,  on s'habille en neuf, on allume des bougies
    ,des feux d'artifice avec en bonus les pétards.
    Divālī, en effet, donne l'occasion à certains de s'affirmer en achetant les pétards les plus puissants possibles, donc les plus bruyants.
    vous imaginez le décor  !
    Des rues pleines de petits feux d'artifices , et des pétards à en décoller les tympans des occidentaux .Tous s'y mettent  en joie ! La fête devient vraiment magique avec des boules quies.
    Elle a le gout d'un nouvel an.
    Dans le ciel , vu des terrasses , un show de feux d'artifices à 360 degré !


    un extrait du décor sonore un soir de Divali

    divali street


  • Dormeurs tout terrain, loin de nous de vous présenter l'inde comme un pays de dormeurs;
     bien au contraire , c'est plutôt un pays qui grouille d'activité....
     C'est vrai qu'ici les nuits sont parfois courtes pour profiter au plus de la fraicheur des matins et des soirs. Alors on sieste facilement à la "chaude".
    Les indiens ont un rapport complètement décomplexé au sommeil, et ce qui le plus surprenant pour nous c'est le coté tout terrain  des siestes, ou des nuits  :
    quelques exemples :

    SEPTEMBRE 1D pendant...

    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Le rickshaw à vélo de plus en plus rare pour les rues dd Puducherry mais tout de même
    courant, dur dur  travail ou la sieste  in situ est bienvenue.

    Le sommeil peut facilement se faire en groupe dans l'inde populaire, un coté homme, un coté femmes bien sur ! Les corps s'emmèlent parfois, la notion de bulle individuelle, ici, se dégonfle.
    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Sur les trottoirs ombrés: la sieste de groupe ,d'une équipe de chantier, bien méritée celle ci aussi !
    Courant sur les chantiers:la sieste tas de sable ou plus étonnant la sieste sur  tas de cailloux gros calibre !

    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Un porteur  de gare qui s'offre un epose entre deux trains.
     En Inde les indiens de la haute voyagent chargés, ils payent des porteurs  en chemise rouge pour acheminer leur bagages de quai à quai . Impressionnant ce qu'ils portent sur la tête en plus  des sacs à anse accroché sur les bras.


    SEPTEMBRE 1D pendant...
    toujours prêt au service le conducteur dort la main sur le volant !

    SEPTEMBRE 1D pendant...
    un vendeur de glace sur triporteur qui loupe un client faute de sommeil.

    SEPTEMBRE 1D pendant...
    Royal le sommeil d'un empoyé d'une petite bijouterie, costume cravate le jour, dormir à la fraiche sur la terrasse la nuit. Notez le bambou pour le  plus gradés !!

    Vu aussi : sieste sur chargement de noix de coco à l'arrière d'un camion.!
    Et classique la sieste gagne tout le monde  dans les bus petit ou long trajet !





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique